Les deux différents types de bol tibétain

Les premiers à avoir utilisé les bols tibétains sont des chamanes (les Bö) qui vivaient dans l’Arc Tibétain, ce sont les précurseurs du bouddhisme.

Il existe deux types de bols tibétains : le bol à offrandes et le bol thérapeutique. Ils comportent des différences que je vous explique dans cet article.

Le bol tibétain thérapeutique

Les lamas et moines tibétains sont depuis très longtemps sollicités pour soigner leurs compatriotes et les voyageurs à l’aide de prières, de plantes, de minéraux et de bols. Ils manient les bols pour effectuer un diagnostic grâce aux sons puis pour générer un rééquilibrage énergétique.

 

Selon les informations reçues sur place, sept années d’enseignements et d’écoute étaient nécessaires avant d’avoir le droit de toucher un bol tibétain, afin que les apprentis puissent développer pleinement leurs ressentis et leurs visions intérieures.

 

À partir de là, ils étaient autorisés à utiliser les bols pour leurs soins. Les sept métaux étaient associés aux sept centres d’énergie (chakras), en partant de la note Do pour les chakras du bas (pieds, genoux et premier chakra) jusqu’à la note Si pour le chakra coronal.

Le bol tibétain à offrandes

Bol tibétain à offrandes

Traditionnellement, c’est un bol qui est prévu pour se trouver devant une divinité. Il est composé de cinq métaux qui sont en lien avec cinq planètes. Il y a le fer (la planète Mars, son jour est le Mardi), le mercure (planète Mercure, son jour est le Mercredi), l’étain (la planète Jupiter, son jour est le Jeudi), le cuivre (planète Vénus, son jour est le Vendredi) et le plomb (la planète Saturne, son jour est le Samedi).

 

Selon les croyances dont j’ai eu la chance de découvrir en Asie, il ne convient pas d’utiliser l’or et l’argent dans les bols à offrandes car cela risquerait de faire de l’ombre aux divinités. En effet, l’or représente le Soleil et le Père, son jour est le Dimanche tandis que la Lune représente l’argent et la Mère, son jour est le Lundi. Ces deux métaux sont donc réservés aux rituels en lien avec le Soleil ou la Lune. Au Népal, certains bols contiennent du Zinc qui est associé à la planète Uranus.

Moines tibétains

Lorsqu’un bol chante, chaque métal le composant vibre et entre en résonance d’une certaine façon avec les mêmes métaux dans votre corps. Le mercure favorise la communication et les échanges tandis que le cuivre est générateur d’harmonie. Le fer facilite la fixation et le transport de l’oxygène et de l’énergie, en particulier l’énergie électromagnétique. L’étain contribue à l’ouverture et l’expansion dans l’espace alors que le plomb aide à l’intériorisation et la profondeur. L’argent génère de la fluidité électromagnétique. Enfin, l’or facilite l’expression du meilleur de soi et la possibilité d’être reine ou roi de son royaume.

 

Le bol à offrandes est un bol moulé à partir de métal en fusion contrairement aux bols chantants qui sont martelés à partir d’un galet de métal chauffé.

Les accessoires pour bols tibétains

Afin de profiter et libérer tout le potentiel de votre bol tibétain, il existe plusieurs accessoires comme les bâtons, les mailloches, les ventouses et les supports.

Le bâton approprié ou la mailloche adaptée

L’idéal est de faire vibrer le bol tout entier de façon harmonieuse et joyeuse. Si vous percutez votre bol avec une mailloche ou un bâton trop gros, le son sera trop grave ou trop flou. De même si vous le frapper avec un bâton ou une mailloche trop petite, le son sera trop aigu ou incomplet. C’est en explorant que vous trouverez la mailloche ou le bâton qui convient à votre bol. Autrement dit, c’est avec un peu d’expérience que vous saurez repérez la taille qu’il faut pour le diamètre de votre bol.

Si vous possédez un tout petit bol, un petit bâton lui donnera un son pétillant mais si vous recherchez un son plus harmonieux, alors il vous en faudra un de plus grande taille. Là encore c’est à vous d’expérimenter et vous pouvez en apprendre davantage grâce à notre guide d'utilisation sur les bols tibétains.

La ventouse pour bol tibétain

Une ventouse sert à accompagner un bol lors d’un massage. Elle remplace les trois doigts et rend les déplacements le long du corps plus naturels. Pour en savoir plus, retrouvez mon article sur le massage sonore aux bols tibétains. Néanmoins, elle a pour inconvénient d’enlever tout ressenti à la personne qui applique le massage, c'est pourquoi je ne m'en sers pas et ne recommande pas son utilisation.

Les supports pour bol tibétain

Support pour bol tibétain

Les bols tibétains sont posés sur des supports qui sont le plus souvent des anneaux de tissus faits à la main, des anneaux en silicone, des dessous de plat en osier ou des coussins de différents diamètres.

 

Certains anneaux en tissus sont enveloppés de rotin ou de raphia (tiges de palmier).

Il est nécessaire de trouver un support ayant un diamètre adapté à celui de votre bol. Encore une fois, c’est en essayant que vous trouverez la bonne combinaison.

Vous en savez maintenant plus sur les deux types de bol tibétain. Le bol à offrandes étant plus utilisé pour les aspects religieux alors que le bol thérapeutique sert à apporter du bien-être (c’est la version la plus répandue en Europe). La diversité des bâtons et mailloches permet des expériences intéressantes toutes différentes les unes des autres. Parmi la multitude de bols tibétains, il s’agit de vous interroger sur vos besoins actuels et de suivre votre intuition.

 

Lors de mes stages sur les bols tibétains, je vous explique entre autre à quoi correspondent chaque bol.

Écrire commentaire

Commentaires: 0