Le guide d'utilisation d'un bol tibétain (partie 1)

Les bols tibétains remontent à la nuit des temps !
À l’origine, c’est un objet de culte, il était considéré comme sacré et il était utilisé par des chamans pour des incantations sacrées.
L’appellation bol tibétain ne s’applique qu’à des bols fabriqués par des Tibétains dans l’arc tibétain,
Tibet, Népal, Bhoutan.

Pour les autres bols, leurs appellations est : bol chantant.
Ils ont depuis,
permis à des milliers de personnes d’apprendre à se reconnecter à leur soi et d’apprendre à se connaître par le voyage intérieur. Mais comment les utiliser ? Quels sont leurs bienfaits et comment les choisir ? Nous vous donnons les conseils et méthodes afin d’appréhender les bols tibétains !

Qu'est-ce qu'un bol chantant tibétain ?

Un bol chantant tibétain est un être pourvu d'une puissance extraordinaire, d'origine himalayenne et destiné au développement personnel.

Quels sont les bienfaits d'un bol tibétain ?

Les énergies qu'il dégage lors de son chant produit une sensation de bien-être exceptionnel à l'intérieur même de notre corps. En d’autres termes, les ondes vont traverser notre corps et faire vibrer l'eau qui le constitue. Un bol tibétain est principalement utilisé pour des séances de relaxation et de méditation.

Un bol tibétain est constitué à partir d'un alliage de 3 à 7 métaux. Pour plusieurs raisons, Mont Blanc Bien-Être propose uniquement des bols tibétains de 5 à 7 métaux. 

La tailles des bols

Plus le bol est petit, plus la sonorité sera aiguë, ce qui nous servira à plutôt travailler sur un nettoyage des énergies d’un lieu ou sur les chakras supérieurs comme le troisième œil (sixième chakra) ou la couronne (septième chakra).
Plus le bol est grand, plus la sonorité sera grave, ce qui nous servira à travailler vers les chakras inférieurs comme le racine (premier chakra) ou le sacré (deuxième chakra).
Un même bol tibétain peut avoir plusieurs sonorités en fonction de la mailloche utilisée, par exemple la mailloche côté bois va nous apporter une sonorité plutôt aiguë, alors que le côté suédine nous apportera plutôt une sonorité grave.
Aussi, plus le bol est grand et plus son chant sera puissant, ce qui aura plus d’effets sur votre corps.

Chaque bol tibétain est unique et lorsqu’on les fait chanter, chacun d'entre eux produit une note en lien avec un chakra (Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si). La note produite est approximative mais possède une dominante qui sera influencée de manière aigüe ou grave si l’on fait chanter le bol avec le côté bois ou suédine de la mailloche.
Plus nous choisissons une note proche de Do (qui est une note grave) et plus nous serons en connexion avec la terre. Puis de la même manière, plus on se rapproche de la note Si (qui est une note aigüe) et plus on s'élève dans l'univers.

Un bol tibétain peut chanter différemment selon les jours, l’énergie de la personne et selon l'endroit où il est placé.


Après cette introduction, je vous expliquerai dans la suite de cet article comment manipuler les bols tibétains et comment choisir le sien pour profiter au mieux de ce fabuleux outil de développement personnel.

Écrire commentaire

Commentaires: 0